Rencontres Venissieux

Le deuxième livre de la série VENISSIEUX rencontres, cette fois de l’écrivain féministe, Iolette Moreau, raconte l’histoire d’une jeune femme dont la vie est bercée par un mariage arrangé, et qui doit ensuite naviguer dans des eaux dangereuses alors que son nouveau mari disparaît. Moreau ne se dérobe pas non plus à la controverse. Elle affronte des personnalités controversées telles que l’Église catholique, le régime russe et intervient même sur des questions aussi farfelues que les mythes des vampires. Il y a beaucoup de rebondissements, mais Moreau reste un narrateur engageant et bien développé. Son style d’écriture engageant permet à son lecteur de se sentir proche des personnages principaux et des nombreuses subtilités de l’histoire, tandis que ses connaissances pointues sur la psychologie de ses personnages rendent cette histoire d’autant plus agréable.

J’ai particulièrement apprécié la lecture de la lutte de Moreau pour suivre l’actualité du journalisme français, après avoir passé de nombreuses années à travailler comme reporter en Europe. J’ai également apprécié d’apprendre que Moreau avait été amené à Hollywood en tant qu’assistant du scénariste, Robert Towne, pour l’aider à travailler sur le scénario d’une version cinématographique prévue de VENISSIEU. Bien que je ne puisse pas me souvenir des détails exacts des événements qui ont conduit à la conception du livre, je me souviens qu’il semblait suivre une intrigue similaire au premier livre, VENISSIEU. Une grande partie du livre était familière, et l’histoire semblait faire partie de la même roue.

Cependant, il aurait été intéressant de voir Moreau aborder des personnages et des sujets plus complexes tels que ses propres expériences personnelles avec l’alcoolisme. Les scènes finales du livre, malheureusement, sont un peu banales et ne fournissent pas la résolution finale des conflits entre les personnages principaux, même si j’ai senti qu’elles ont servi à faire avancer l’intrigue. J’ai également senti que l’histoire avait été quelque peu prévisible depuis sa création. Et parfois, les descriptions des personnes que Moreau rencontre en cours de route peuvent sembler un peu trop familières. Mais alors, ce n’est qu’une première impression de cette série, donc je vais passer en revue les futurs livres, j’en suis sûr, mais en attendant, c’est une bonne lecture, et je le recommande vivement à tous ceux qui aiment un mouvement rapide livre d’aventure plein de suspense. rencontres venissieux