Prostituee Beyrouth

prostituee beyrouth Dans Red Dragon, le président pervers du Hezbollah a ordonné l’arrestation du chef de la prostitution au Liban, qui se trouve être l’épouse d’un Américain, nommé Bryan Beirut. Elle est le bras droit du président et a reçu l’autorité de son mari pour exercer ses fonctions. C’est pour cette raison que Bryan Beirut s’est lancé dans les affaires avec un plan visant à faire du Hezbollah un profit en négociant des services sexuels pour le Hezbollah, ce qui est une violation de la loi religieuse. Mais le plan de Bryan Beirut va plus qu’un simple faux pas, car la cible principale du Hezbollah est le consulat américain au centre-ville de Beyrouth, qui est sous la protection de l’ambassadrice Susan Rice.

Lorsque les terroristes du Hezbollah ont attrapé la femme de Bryan Beirut, ils l’ont rapidement exécutée, bien qu’elle ait réussi à fuir en Égypte et à informer l’Amérique de son exécution imminente. Le film se termine avec Bryan Beirut mourant d’une balle dans la poitrine alors qu’il transmet des informations aux Américains. Avant de mourir, Bryan dit à Susan Rice qu’il l’aimait, puis lui remet son pistolet qui vient d’être laissé en Amérique. Il saute ensuite du balcon, mais plus tard dans le film, on nous montre qu’il a réussi à s’échapper d’une balle qui a frappé ses reins.

Le film entier montre comment le Hezbollah fonctionne avec différents agendas. Nous voyons comment ils ont utilisé la prostitution pour collecter des fonds pour leurs militaires et comment ils ont utilisé la prostitution pour attraper les Américains. Mais il semble qu’ils utilisent le sexe non seulement pour des raisons politiques, mais aussi pour faire du chantage. Cela montre également comment Bryan Beirut a réussi à faire tuer sa femme de manière à ce qu’il puisse plus tard lui obtenir des informations qui l’aideraient à voler de l’argent aux États-Unis. C’est ainsi que fonctionne le Hezbollah.